Le rabotage, une technique de pointe

rabotage

Comme le bois se détériore avec le temps, une porte peut ne pas s’ouvrir ou se fermer correctement. Pour une facilité d’utilisation, la porte doit être rabotée pour enlever quelques millimètres de bois en bas ou en haut. La manipulation des rabots doit être faite avec grand soin. En effet, si vous ne savez pas vous servir d’une raboteuse, qu’elle soit manuelle ou électrique, vous pouvez facilement endommager le bois.

À quel moment raboter un meuble en bois ?

Avant tout, le rabot a bois peut être utilisé non seulement pour corriger certaines imperfections au niveau de la porte, mais aussi pour tous les types de travaux de menuiserie. Cela dit, avez-vous remarqué que votre porte d’entrée est bloquée et a du mal à se fermer correctement ? Ce fait est probablement causé par l’expansion du bois. En réalité, les portes en bois gonflent avec l’humidité et peuvent être difficiles à ouvrir. Il suffit parfois de frotter une cire de bougie sur le fond de la porte pour résoudre ce problème.

Les dimensions des portes reviennent généralement à la normale lorsque le temps s’améliore. Si le résultat n’est pas satisfaisant, la déformation de la menuiserie doit être corrigée par un outil innovant à la pointe de la technologie. Après l’installation du nouveau carreau, il est également impératif de raboter une porte. Seuls les rabots peuvent enlever l’excès de matériau qui empêche la porte de s’ouvrir ou de se fermer. Si vous voulez poser des carreaux sur du carrelage, il vous est conseillé de travailler les portes après l’opération.

Les raisons de raboter un meuble en bois

En règle générale, le rabotage est un type d’usinage utilisé dans la fabrication et la restauration de meubles. Elle a pour rôle de retirer le matériau d’une surface pour deux raisons distinctes. Avec un rabot, on peut par exemple réduire l’épaisseur d’un meuble ou l’aplatir. Il faut toutefois le distinguer du dégauchissage, qui consiste à redresser une planche de bois dont le plan est devenu irrégulier à la suite d’un trait de scie.

Le bois est connu comme un matériau hygroscopique qui fonctionne constamment. En d’autres termes, il peut absorber et libérer de l’eau. Ainsi, il est essentiel de raboter les portes en bois dans le temps. L’imprégnation d’humidité influe sur sa forme et sa composition. Cela provoque le gonflement et le rétrécissement des murs et des portes des meubles en bois.

Cela est particulièrement vrai dans les pièces humides et avec des meubles anciens, où les portes peuvent ne pas s’ouvrir ou se fermer correctement. L’utilisation de rabots sur une porte d’armoire, par exemple, restaure sa fonctionnalité. En fabrication de la menuiserie intérieure, le rabotage consiste à mettre les matériaux de construction à l’épaisseur désirée, que ce soit pour des meubles sur mesure ou de modèles standardisés.

Les outils sont nécessaires pour raboter une porte

En premier lieu, il convient mieux de choisir un rabot manuel si la pièce à travailler n’est pas trop grande et que l’épaisseur du matériau à enlever n’est pas trop épaisse. Cela vous permet de régler le ponçage sans vous enliser par la puissance d’un rabot électrique. Réduisez la hauteur de rabotage au strict minimum et travaillez sur toute la longueur du bord. Appuyez fermement, mais prenez soin de ne pas trop insister sur le bois. Il y a un risque qu’il s’enfonce dans le bord de la porte.

Si vous n’avez pas la force et que vous devez raboter une porte rapidement, l’idéal est de privilégier un modèle électrique. Elle fonctionne comme un rabot manuel, mais avec moins d’effort. Évitez les éclats de bois en plaçant une cale contre le bord du rabot à la fin de la course. Dans le cas où l’épaisseur à enlever est minimale, une ponceuse vibrante peut être utilisée pour le rabotage d’une porte.

Sinon, la ponceuse à bande est presque essentielle. Une râpe à bois fera l’affaire également, mais seulement sur de petites surfaces et avec précaution pour ne pas creuser le bord. Que vous utilisiez un rabot à bois manuel ou un modèle électrique pour vos travaux de menuiserie, vous devrez les poncer légèrement avec du papier de verre à grains fins.

Comment faire pour raboter un meuble en bois

Estimer le travail à faire est la première étape du rabotage d’une porte. Commencez par identifier où le bois est pris, puis estimez la surface à raboter. Avant d’être retirée, la porte doit être marquée pour éviter les erreurs d’orientation et de positionnement. Effectivement, vous devez placer des lignes de crayon ou de la craie, ou même de simples autocollants repositionnables, entre les endroits où les blocs de bois sont attachés.

La deuxième étape consiste à installer la station de travail. Pour ce faire, il est quasiment inutile d’avoir un garage avec un établi. En se préparant au rabotage d’une porte donnant sur le salon, il est préférable de protéger les surfaces adjacentes. Couvrez le sol et les meubles à proximité, puis installez des tréteaux pour soutenir la porte. Après, il ne reste plus qu’à retirer le mobilier en question et à le poser à plat sur les tréteaux avant de le resserrer.

Quels sont les avantages du recyclage des portes et fenêtres ?
Pose de volets battants : quels modèles choisir ?